En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Pourquoi une psychanalyse ?

Pour trouver un lieu intime et protégé, qui est un espace psychique, où la pensée est libre, où la parole est entendue.

Une demande de psychanalyse est une demande de soins et on y vient la plupart du temps lorsque l'on veut résoudre un certain nombre de problèmes : situations d'échecs récurrentes, peurs ou troubles physiques d'origine psychosomatique dont on n'arrive pas à se débarrasser, sentiment de malaise diffus...  La psychanalyse est donc une thérapeutique. Mais c'est avant tout une démarche vers une meilleure connaissance de soi, qui permet de s'affranchir des conditionnements de notre éducation, de la société. C'est un chemin de liberté.
 
La psychanalyse ne passe que par la parole de l'un (l'analysant, ou patient) et l'écoute de l'autre (l'analyste). 
Parole libre et confiante du patient, présence forte et écoute attentive de l'analyste.

La psychanalyse contemporaine est active et engagée. Le psychanalyste est en relation avec le patient, lui proposant une écoute bienveillante et inconditionnelle.

Le premier temps est celui de la rencontre, dans ce lieu protégé qu'est le cabinet. Ecoute de la plainte, de la souffrance, du malaise, ou du simple questionnement. Puis la parole devient plus fluide, plus libre, aborde des territoires anciens et parfois refoulés. Alors apparaissent des liens entre des paroles, des actes. Le psychanalyste les propose à l'analysant et  l'aide à les mettre en perspective. Il ne juge en aucun cas ni ne dirige.

La base de la pratique est celle de la psychanalyse freudienne : l'exploration des manifestations de notre inconscient (rêves, associations libres, non-dits ou silences), permet de prendre conscience de conflits psychiques anciens, parfois refoulés, non résolus, qui sont à l'origine de notre difficulté à vivre sereinement. reposant sur l'analyse des processus inconscients décrits par l'inventeur de la psychanalyse.

Mais la psychanalyse contemporaine intègre l'apport de théories humanistes plus récentes, et de techniques prenant en compte l'expression des émotions et des perceptions corporelles.. Le cadre de travail est adapté à chaque personne et à son évolution au cours des séances. 

La psychanalyse transgénérationnelle aide à prendre conscience que certaines résistances correspondent à des fardeaux qui ne nous appartiennent pas. Des zones d'ombres, des non-dits dans l'histoire familiale, remontant parfois à plusieurs générations, sont portés par un descendant, et l'empêchent de vivre sereinement. Ces fantômes  familiaux continuent de planer tant qu'ils ne sont pas identifiés.

La psychanalyse d'aujourd'hui est une psychanalyse vivante, qui reste fidèle aux textes fondateurs, tout en étant en constante relecture au sein de sociétés de psychanalyse et de groupes de travail. Elle est adaptée au mode de vie contemporain et à ses contraintes.

Je veille à respecter l'éthique et la déontologie de la psychanalyse et à ne jamais installer de situation d'emprise. A cette fin mon activité est supervisée par un psychanalyste reconnu par ses pairs.

Pourquoi pas une thérapie brève ?

Une thérapie brève peut être utile dans toutes les situations ou un malaise s'est installé de façon durable et gênante. Elle a pour but de faire disparaître des symptômes, des angoisses, de retrouver une confiance en soi.
Basée sur les théories de la psychanalyse et de la psychologie, elle s'attache à trouver du sens, à faire des liens entre le vécu et la problématique de la personne, mais s'attache essentiellement à trouver des solutions. Elle s'adresse à la personne dans sa dimension consciente et s'inscrit dans le temps présent.
Une démarche de thérapie brève peut être très ponctuelle, le temps de résoudre une question particulière, ou s'installer sur un plus long temps, en fonction de la demande. Elle diffère de la psychanalyse , qui travaille sur les manifestations de l'inconscient.
Les techniques utilisées sont issues des théories récentes de la thérapie humaniste. Elles peuvent, dans certains cas et en accord avec le patient, utiliser l'hypnose.